Tout savoir sur l’isolation thermique d’une maison

Le secteur du bâtiment connait désormais une évolution assez impressionnante dans le monde. De nouvelles techniques très utiles y sont dorénavant reliées pour diverses finalités. L’isolation thermique est l’une d’entre elles. En effet, cette isolation est un ensemble de procédés mis en œuvre en vue de limiter les transferts de chaleur entre deux milieux. Ces deux milieux doivent évidemment avoir différentes températures. Mais quel est le bien-fondé d’une telle technique ?
En réalité, cette isolation a pour vocation de favoriser la conservation de la chaleur dans les maisons en hiver puis de la fraîcheur dans les maisons en été. Il ne sera donc plus question de dépenser en installation de systèmes de chauffage ou de climatiseurs qui consomment fortement l’énergie. En optant pour une isolation, vous vous garantissez une température vivable chez vous quelle que soit la saison. Quels sont toutefois les endroits les plus importants à isoler dans une maison ?

Les endroits les plus importants à isoler dans un immeuble

L’isolation thermique a montré son efficacité sur les immeubles dans tous les pays dans lesquels on y a fait recours. Quand on parle d’isolation, des endroits clés sont ciblés dans les maisons.
Le toit

Le premier endroit important à isoler dans un immeuble est le toit. En effet, des études faites ont révélé que dans les immeubles, plus de 30 % des pertes thermiques ont pour canal les combles des toitures. Cela s’explique par le fait que le toit est plus en contact avec l’extérieur. La conservation de la chaleur ou de la fraîcheur dans une maison devient donc problématique car elles s’évaporent. Mais avec ce type d’isolation, le problème est aisément résolu.
Les murs

Hormis le toit, les murs sont aussi des endroits importants à isoler. Les pertes thermiques observées par le biais des murs s’évaluent à environs 26 %, un pourcentage non négligeable. Il faudra donc faire une isolation pour conserver ce pourcentage thermique important dans les immeubles.
Les fenêtres et les vitres

Cela n’est plus à démontrer. Tout le monde sait que les fenêtres et les vitres favorisent un échange de température entre l’intérieur et l’extérieur. Les isoler s’avère donc nécessaire car 15 % des pertes thermiques leurs sont attribuées.
Les sols

Si vous ne le saviez pas, sachez désormais que les sols laissent aussi passer la température domestique à hauteur de 10 %. Plusieurs études l’ont révélé.

Les différents isolants thermiques

Il est clair que sans les isolants thermiques, une isolation ne pourrait avoir lieu. Ces isolants sont classés selon différents types.
Les isolants naturels
Ils sont les plus utilisés car se montrant moins coûteux que les autres. Il s’agit entre autres des fibres de bois, des fibres de lin, la laine de coton ou de mouton, les plumes de canard, les chanvres, etc.
Les isolants minéraux

Il est question ici des perlites, des argiles expansées, de la laine de verre ou encore des vermiculites.
Les isolants synthétiques

Nous pouvons citer ici les mousses phénoliques, les polystyrènes isolants, etc.

L’isolation se déroule selon un processus bien défini en fonction de l’endroit à isoler et du type d’isolant utilisé. Notifions que chaque isolant a ses propriétés, son prix et son efficacité